Power > Pretty Little Liars
Bonjour à toi !

Bienvenu sur le forum Legends of Xena, tu pourras y découvrir l'actualité concernant la série Xena, Charmed et Legend of the Seeker ! Ce forum est également un lieu de partage et de découverte. N'hésite pas à t'inscrire !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   Jeu 1 Mar 2012 - 13:09

hello bon bah voila, je viens d'écrire un oneshot que j'ai fait corriger par une amie alors ne soyez pas étonnée qu'il n'y est pas de fautes ^^ oneshot sinifie un fic très courte en 1 seul chapitre Wink cette hisotire implique deux personnage du même sex alors si l'homosexualité vous dérange ne lisait pas Wink

Sex: OUI
humour : UN PEU

Rencontre inattendue à la piscine

Il faisait une chaleur étouffante en ce week-end d’Août. La plupart des gens partait en vacance à la mer ou autres et moi je restais dans mon petit appartement du centre ville, coincée par le boulot ! Adieu les vacances et bonjour le bureau de la plus grande avenue de la plus grande ville de la région ! Il fallait que je fasse quelque chose ou bien j’allais mourir carbonisée par le soleil qui s’infiltrait dans l’appartement. J’appelai donc mon amie Charlotte pour une après midi piscine.

« Allo
Salut Bella, dit une aprèm piscine ça te dis ? je vais mourir avec cette chaleur !
Je peux pas, je dois aller chez Stessy cette aprèm, désolée ma puce on remet ça ?
Ouai, ok pas de problème mes amitiés à Stessy.
Ok je n’y manquerai pas biz.
Salut à plus. »

Ho ! J’oubliais de me présenter avec tout ça. Je me prénomme Amélie mais mes amis m’appelle Mélie. 25 ans, lesbienne, célibataire endurcie ou plutôt vagabonde. Les cheveux châtain mi-longs et légèrement ondulés. Vagabonde parce que je ne veux pas me caser avec une femme, je préfère profiter. C’est égoïste vous allez me dire mais je profite des plaisirs de la vie.
Je me retrouvais donc seule cette après- midi, mais je décidai quand même d’aller faire quelques brasses, et qui sait peut être trouver une jolie fille avec qui passer du bon temps…. Me voila donc partie au volant de mon cabriolé acheté 15 jours plus tôt, en direction du complexe aquatique de la ville. Arrivée sur le parking déjà au ¾ rempli, je trouvais enfin une place. En me garant, je me rendis compte qu’une jolie jeune femme venait de se garer juste à côté. Elle tourna la tête et me regarda et la tout s’arrêta, le temps se figea, je fus absorbée par ses yeux couleur noisette. Ca devrait être interdit d’avoir un regard pareil. Rien de tel pour vous mettre dans un piteux état. Je crois qu’elle se sentit mal à l’aise car elle se retourna et partit en direction de l’entrée du complexe. J’avais décidé d’en savoir plus sur elle. Je descendis de ma voiture et partis à mon tour en direction de l’entrée. Arrivée à deux pas de l’accueil je la vis au comptoir entrain de payer. Non seulement cette fille dont je ne connais rien avait un regard qui tue, mais en plus elle avait un corps à faire voler des grenouilles. Blonde, environ 1m65, un corps de taille normale, ni fin, ni rond, le juste milieu quoi, habillée d’un jeans moulant avec un petit chemisier rose pale. Tout pour vous mettre en appétit.

Elle devait avoir senti ma présence derrière elle car elle se retourna et m’adressa un léger sourire. Je sentis le sol se dérober sous mes pieds.
Ho toi jolie blonde je n’en ai pas fini avec toi….
Je payai rapidement mon entrée avant de filer dans les vestiaires, d’enfiler mon maillot deux pièce en 3 secondes et de partir à la recherche de ma blonde.
J’avais du aller vraiment vite car elle n’était pas encore sortie des vestiaires. Je m’installai sur un transat en plein soleil afin de bronzer un peu. Je me badigeonnai de crème quand quelqu’un m’interpella.

« Excusez- moi, est ce que se transat est libre ? »

Je tournai la tête au son de cette voix mélodieuse à mon oreille, pour répondre. Quand je me rendis compte qui avait posé la question je restai figée. C’était encore elle, mon ange blond, celle pour qui je remuerais ciel et terre pour passer une nuit avec.

- « Mademoiselle ? Est ce que ça va ? »

Je revins sur terre.

« Heu… oui, oui ça va excusez moi vous m’avez demandé quelque chose ? »

Je crois que mon état de choc total l’avait amusée car elle se mit à rire.

« Oui, je vous demandais si ce transat était libre.
Ho, heu, oui il l’est, vous pouvez le prendre, je suis seule. »

Elle prit donc place à côté de moi. Je sentis d’ici le parfum de sa peau, une odeur sucrée qui excitait mon odorat. Je n’osais plus bouger, et pourtant j’avais cette terriblement envie de regarder son corps, ou du moins les parties qui n’étaient pas cachées par son bikini. « Non de dieux Mèlie , contrôle toi et arrête de penser comme une obsédée » me criait mon esprit. « Comment voulez vous rester calme avec une fille aussi jolie couchée à côté de vous ? Moi je ne le peux pas. » Je fus couper par sa voix si douce dans les sombres pensées…si elle savait ….

« Alors comme ça vous êtes seule » ?

De quoi parlait-elle ? Seule là tout de suite ? Où dans ma vie ?

-  « Cela dépend de la définition que vous donnez au mot seul.
-Je veux dire par là que vous passez votre après midi seule au bord d’une piscine… »

Blagueuse en plus, tu marques des points jolie blonde.

« Je ne suis pas seule, vous êtes là !
C’est juste, mais on ne se connaît pas.
Alors faisons connaissance… »

Et la j’enlevai mes lunettes de soleil pour la regarder dans les yeux. Je crus l’avoir perturbée car elle rougit légèrement. C’était tellement mignon.

« Heu... d’accord, je m’appelle Lucy.
Enchantée.. joli… oups ...Lucy, moi c’est Amélie. »

Ha bravo Mélie ! Pour la discrétion de tes pensées tu repasseras ! Pour qui elle va te prendre maintenant !!!

« Vous êtes du coin ?
Dites on ne pourrait pas se tutoyer ? me demanda-t-elle.
Si tu le souhaites, ça ne me pose pas de problème.
C'est-à-dire que j’ai le droit à des « madame » à longueur de journée alors que je ne
suis pas mariée, donc le vouvoiement rajoute une pointe de vieillesse et je pense avoir encore le temps pour ça. »

Elle me fit un grand sourire qui me fit fondre.

C’est vrai tu as raison. On à largement le temps de se faire vouvoyer par des petits jeunes quand on aura l’âge de l’être.
30 ans, tu penses que c’est l’âge de l’être ? Elle me fixa de son regard, perçant tout mon corps de part en part. Elle avait donc 30 ans.
Loin de là ! et 25 tu penses que ça l’est ?
Dans la logique des choses, si je trouve que 30 ne l’est pas, je ne pense pas trouver que 25 ça le soit. Tu ne penses pas ?
Si bien sur, excuse moi, je suis idiote parfois, je ne réfléchis pas avant de parler ! »

Elle devait vraiment penser que j'étais folle.
« Je ne pense pas du tout cela, ça m’arrive aussi tu sais, c’est ce qui fait ton charme quelque part. »

Elle avait bien dit que j’avais du charme là ? Je n’avais pas rêvé ??? Ho mon dieu, qu’est ce que je devais faire maintenant ? Lui sauter dessus ? « Mélie ! t’es malade ou quoi, là ? » Elle te prendrait non seulement pour une folle, mais en plus tu te prendrais sûrement un jolie coup de poing dans la figure. Merci petite voie intérieure qui me sauve la vie.

« Hey, Amélie t’es avec moi ? »

Je sursautai presque lorsqu’elle prononcat mon prénom.

« Désolée, j’étais, heu… dans mes pensés.
J’ai remarqué oui, et sinon niveau sentimental ?
Je suis lesbienne ! » ho bravo Mélie ! Niveau délicatesse on ne fait pas mieux ! Tu veux la faire fuir ? c’est le bon moyen !.
« Ca a le mérite d’être clair.
Désolée c’est sorti tout seul !
Pas de problème je n’ai rien contre, j’aurais bien du mal…je le suis aussi.

Voila quelque chose qui me sortit toute pensée de la tête, et qui me fit afficher un sourire béa sur la figure.

« On dirait que sa te réjouit. Me dit-elle.
Non, enfin si, je…. Désolée »

Qu’est ce qui m’arrivait ? Elle me disait qu’elle était lesbienne. C’était un bon point. Ca me faisait plaisir bien sûr, mais que lui répondre ??? Si je lui disais que oui elle allait sûrement croire que je la draguais et, à contrario, si je lui disais non elle allait croire que je me fichais d’elle.

« Amélie ?
Oui, pardon… je…oui ça me fait plaisir que tu le sois. En fait, je l’espérais secrètement.
Ha oui ? pourquoi cela ? »

Question piège ou pas ? Je faisais quoi moi maintenant? Lui expliquer mon engouement pour elle depuis le regard du parking ? Ou lui dire simplement que c’était parce que nous pouvions partager sur le sujet ? Si je ne lui disais pas que j’avais terriblement envie d’elle depuis que j'avais croisé son regard, j'allais le regretter. Si je lui disais je risquais de prendre un vent. Holala qu’elle galère !

« Alors ?
Heu… et bien voila…Je, en fait depuis que je t’ai vue sur le parking de la piscine, je n’ai fait que rêver à toi…à ton corps. Tu es si jolie, n’importe quelle fille reverait d’être avec toi et pas que les filles à mon avis. Bref tout ça pour dire que tu es sublime Lucy.
J…merci, on me fait rarement ce genre de compliment.
Hein ? ils sont aveugles les gens de chez toi ou quoi ?
Je ne sais pas, ou peut être qu’ils ne le disent pas pour ne pas passer pour des obsédés.
Tu me trouves obsédée ?
Pas du tout, je trouve que tu es franche et je dois dire que j’aime ça.
Ha ! c’est un bon point alors.
Très bon point. Me répondit-elle. »

Ho Seigneur tout puissant, faites qu’il se passe quelque chose ou j’en mourrai, je le jure. C’est alors qu’une idée me vint à l’esprit.

Désolée, je reviens dans 5 minutes je dois aller au wc.
Ok vas-y, je t’attends. »

J’espérais qu’elle me dise qu’elle souhaitait y aller aussi, j’aurais pu tenter quelque chose. Tant pis, une prochaine fois. Je me dépêchais d’aller faire ce que j’avais à faire pour rejoindre au plus vite mon ange blond. J’ouvris la porte des WC et me retrouvai nez à nez avec elle, son bras posé en travers de la porte m’empêchant de sortir. Un sourire taquin sur ses lèvres qui avaient l’air plus que délicieuses. Quelles étaient ses intentions, làn tout de suite ? Une espèce de peur m’envahit tout à coup.

« Tu as besoin d’y aller finalement ?
Non… j’ai besoin d’autre chose ! »

Et là, elle me poussa à l’intérieur des WC et verrouilla la porte. Je n’eus même pas le temps de dire ouf, que ça bouche écrasait déjà la mienne dans un baiser torride qui nous laissa toute les deux sans souffle.

« Lucy, mais qu’est ce qui te prend ?
Rien, j’ai juste envie de toi depuis la première minute où je t’ai aperçue sur le parking.
Rien que ça ? et moi qui pensais que j’étais une obsédée !!!
Ne pas juger les gens malgré leurs apparence, tu apprendras ça un jour Mélie.

On reprit notre baiser de plus belle. Je posai mes mains sur ses hanches et la collai à moi. Je voulais sentir son corps contre le mien, la douceur de sa peau frôlant la mienne, un pur délice.

Je fis glisser mes mains dans son dos en une lente caresse, pour revenir sur sa nuque puis redescendre lentement, passer le long de ses bras. Quand je sentis ses mains caresser mes fesses, j’en fit de même. Mais je devenais impatiente, je voulais plus, je voulais la goûter toute entière. Je la collai à mon tour contre la paroi des WC et entrepris de défaire son haut, sans attendre elle le délassa elle-même. Signe qu’elle ne devait pas vouloir attendre tant que ça non plus.

Une fois le haut tombé à terre, je pus enfin admirer ses magnifique seins. D’abord d’une main peu sûre, je commença à caresser son sein, sans jamais lâcher sa bouche. Un léger gémissement si fit entendre quand je pris son téton entre mon pouce et mon index et que je le fis rouler, afin de le durcir. Je lâchai enfin sa bouche pour descendre le long de sa veine jugulaire, d’arriver à la vallée de ses seins, d’y déposer un baiser avant de me concentrer sur son sein qui n’attendait que ma bouche. J’en fis le tour de ma langue, frôlant la pointe, avant de le prendre entier dans la bouche. Comme je le pensais, sa peau avait un goût sucré. Un goût de reviens- y comme on dit chez moi. Ses gémissement commençaient à s’amplifier. Alors je fis descendre ma main le long de son ventre, de sa cuisse, avant de remonter entre pour frôler son sexe. Tout son corps se tendit contre le mien à ce moment et un long gémissement sortit de sa bouche. Sans plus attendre je fis pénétrer ma main dans son slip et y découvrit son sexe déjà trempé de son désir.
Je descendis le long de son corps n’oubliant pas de déposer des baisers tout le long, avant d’arriver à hauteur de son trésor caché par le fin tissu. Je la regardai dans les yeux pour y lire l’autorisation d’accéder a l’objet de mon désir, une abrogation donné par sa main qui enlevait le slip elle-même, me laissant libre accès à son sexe imberbe. Je remontai sa jambe sur mon épaule et plantai ma tête entre ses cuisses. Je déposai un baiser sur son pubis, son corps se colla à la paroi derrière elle, et un autre gémissement se fit entendre. Je me décidai donc à terminer ce que j’avais commençé. Je fis glisser ma langue le long de son sexe trempé avant de me diriger vers son bouton encore caché. J’entamai un ballet de ma langue jusqu'à ce qu’il fut bien tendu. Je continuai ma descente à l’entrée de son vagin. Je durcis ma langue, et la pénètrai lentement. Un gémissement plus fort, une main qui attrapa mes cheveux, je sus que jetais sur la bonne voie. Je commençais donc un lent va et vient. Mes doigts prirent place sur son clitoris gonflé par l’excitation. Ses gémissement étaient plus rapprochés, sa respiration devenue plus rapide. C’est alors que j’accélérai mes mouvements. Je voulais qu’elle crie, qu’elle arrive au summum du plaisir. J’inversai les rôles. Ma langue reprit place sur son bouton et mes doigts la pénétrèrent sans retenue. Dans un dernier élan de mes doigt un long et puissant gémissement ce fit entendre, certainement dans tout le complexe mais on s’en fichait. Nous venions de passer un magnifique moment. Je remontai pour l’embrasser une dernière fois. Et là elle me dit.

« Tu n’es pas quelqu’un qui se pose avec une personne n’est ce pas ?
Non en effet !
Bien, tu reviens quand ici ?
Je… je ne sais pas pourquoi ?
-Lorsque tu reviendras, préviens-moi. Je serai ravie de repartager un moment comme celui-ci avec toi. »

Et elle repartit à son transat, prit ses affaires et partit de la piscine en me faisant un clin d’œil. Je n’en revenais pas, je rêveai ou je venais de me faire prendre à mon propre jeux ? Je crois bien que oui, mais une chose et sûre : C’est que nous nous reverrons jolie blonde. Dans ma main se trouvait un papier avec un numéro de téléphone, le sien bien suû. Et la mon esprit me dit, à demain Lucy.
Fin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   Jeu 8 Mar 2012 - 21:00

J'aime beaucoup !

Bravo Xenagaby c'est vraiment merveilleux ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   Ven 9 Mar 2012 - 13:15

merci alti Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   Ven 9 Mar 2012 - 13:45

Coucou Xenaby24, ma belle...

je te connais déjà d'autres fofos et je viens t'encourager ici pour ce magnifique oneshot. J'espère que tu en pondras d'autres du même cru afin de nous régaler et nous faire évader dans de si belles aventures..

bisous xenaby
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   Ven 9 Mar 2012 - 13:48

hey mielouuuu

meri beaucoupppp c'est gentille de venir ici Smile vi on se connait déjà mais c'est toujours bien de se croiser ailleur ^^.

Merci en tout cas.

bisoussss
Revenir en haut Aller en bas
Mango
The Dark Harpy ¤ Le Créateur
avatar

- Scripts : 10082
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Dans un monde pure sans problèmes
Points : 10677
Image :

MessageSujet: Re: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   Ven 9 Mar 2012 - 17:06

Je sais il y a du sexe mais j'ai pas pus m'empêcher de lire Arrow


Sinon très belle histoire ! Hâte de voir ce que tu nous réserve pour le concours !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
http://legends-xena.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   Ven 9 Mar 2012 - 20:34

bon xèl tu es en age de lire des fic sex lol, surtout que c'est entre fille mdrr, merci beaucoup de m'avoir lue je me lance dans celle pour le concour dans peu de temps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre inattendue à la piscine (oneshot)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Zweig, Stefan] Révélation inattendue d'un métier
» [ Hôtels ] Piscine en libre services?!
» Petit mariage du we.... Pas de piscine prévue -quoique- mais du JLC
» Maudite piscine !
» Piscine Molitor de Cailleaux et Bourhis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power > Pretty Little Liars :: Le Flood :: Des Fics-
Sauter vers: