Power > Pretty Little Liars
Bonjour à toi !

Bienvenu sur le forum Legends of Xena, tu pourras y découvrir l'actualité concernant la série Xena, Charmed et Legend of the Seeker ! Ce forum est également un lieu de partage et de découverte. N'hésite pas à t'inscrire !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort et la vie de xena la princesse guerrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   Dim 9 Jan 2011 - 18:47



Disclaimer : Les personnages de la série xéna sont la propriété de Rennaisance pictures et Unniversal.

Violence : Sans plus

Sexe : Non

Humour : Sans plus

Résumer : Cette histoire prend place à la saison 2 épisode 13 : la réssurection



Attention, suppression de personnages, changement d'intrigue...



Pour ceux qui n'ont pas vu l'épisode : "Le corps de Xéna est tombé aux mains des amazones qui veulent le brûler. Autolycos essaie de persuader Gaby d'empêcher l'incinération".


La mot et la vie de Xéna la princesse Guerrière


Les tambours grondaient, les amazones criaient et dansaient tous près du cercueil de Xéna.

Soudain, leur reine, la sage et belle Gaby, prit la parole, pour lui dire adieu.

"Xéna tu peux partir en paix mon amie, je continurai à me battre pour que le monde soit meilleur".

Elle prit le flambeau, le fit s'enflammer et le mit sur le monceau de bois qui prit feu sur le cercueil.

Elle commença un chant " je raconte l'histoire de Xéna d'Amphipolis, la fille de Cyrène, la princesse guerrière, mon AMIE".

Le cérémonial fini, Gaby se laissa tomber sur son lit, elle se mit à pleurer de tous son coeur l'être perdu, qu'elle commençait à connaitre et à apprécier.

Pour noyer son chagrin, elle but deux bouteilles de bière très fortes, et commença à s'endormir, non sans garder près d'elle les cendres de Xéna.

Ouvrant les yeux, elle se demanda où elle était, ne reconnaissant pas le environs, elle commença à marcher, mais avec beaucoup de difficultés.

Elle avait un mal de tête monstrueux, conséquence de sa beuverie d'hier.

Elle s'approcha d'une taverne plutôt accueillante et y entra.

La tenancière la regarda d'un air curieux et suspicieux, se demandant bien, ce qu'une amazone pouvait bien faire ici.

Gaby commanda le plat du jour et demanda où elle pouvait bien se trouver.

Une serveuse allait lui répondre quand, tout à coup la reine des amazones, faillit recevoir une épée en pleine tête.

Mais grâce à son bâton, elle para l'attaque et se mit en position défensive.

Elle prit la parole " je ne vous veux pas de mal, alors laisser moi tranquille !!!."

La personne du nom de Anton, qui avait essayé de la tuer , se mit en colère contre elle, et lui cria :

"Toi et tes amazones, avez tué tous les gens de mon village et toi tu me demandes de te laisser tranquille.

Vous l'entendez vous autres !!! elle est bien bonne celle la !!!."

"Ecoutes moi femme, je vais bien m'amuser avec toi, avant de te tuer".

Disant cela, il essaya de lui administrer un coup de pied, qui fut évité de justesse par la jeune femme, qui ne voulant blesser personne, posa son bâton à terre.

Il agita son épée, arriva au cou de Gaby, lorsque la tenancière s'interposa soudain et ordonna à Anton, de lui remettre son arme.

Car les règles étaient bien strictes, ici, les armes devaient lui être remises tant qu'ils étaient dans sa taverne.

Il la lui remit, étant donné qu'elle n'était vraiment pas du genre commode, il lança un regard des plus haineux à Gaby et alla se rassoir.

Gaby de son côté, ramassa son bâton et le remit à la tenancière des lieux, puis la remercia de lui avoir sauvé la vie.

Elle la fusilla du regard lui signifiant qu'elle n'en n'avait que faire d'elle, qu'elle s'était seulement interposée, pour qu'il n'y ait pas de casse dans taverne, puis elle lui remit son repas.

Gaby, décontenancée par sa méchanceté, s'assit le plus loin possible et commença à manger.

Non sans faire attention aux alentours, maintenant que Xéna n'était plus là pour la protéger, afin de ne pas prendre un coup d'épée malheureux.

La nuit étant bien tombée, elle demanda à la tenancière, avec son plus beau sourire s'il lui restait une chambre de libre.

Cette dernière la regarda d'un air hautain et lui dit que oui, mais qu'elle ne voulait pas qu'elle l'utilise pour ses besoins sexuels.

Elle, sourit et rigola quelque peu, mais se reprit, en lui expliquant qu'elle n'avait rien à craindre, qu'elle n'utiliserait le lit, que pour dormir.

La femme accepta et repartit à ses fourneaux.

Gaby, elle, s'alongea dans le lit, fatiguée de cette sacrée journée.

Mais elle fut reveillée bien vite par un énorme cri, qui était tout proche.

Elle se leva, cherchant la provenance de ce bruit.

L'ayant trouvé, elle ouvrit la porte, s'approcha du lit, et vit un petit bébé qui pleurait à chaudes larmes, car il s'était fait pipi dessus.

" OUIN ouin ouin !!!" faisait le bébé.

Gaby le prit dans ses bras, lui retira sa couche et le nettoya.

Elle put alors voir qu'il s'agissait d'une magnifique petite fille aux yeux d'un bleu intense.

Une fois qu'elle lui eu remit une couche propre, elle commença à la bercer.

La petite s'arrêta immédiatement de pleurer et se mit à sucer le petit doigt de Gaby, qu'elle trouva bien à son goût.

Lorsqu'en entrant dans la chambre, la tenancière apperçut l'amazone avec son bébé, son trésor.

Elle courut, la prit des mains de Gaby, avec un regard de peur dans les yeux.

"Amazone, je ne te laisserai pas faire de mal à ma fille, tu m'entends espèce de ..."

Gaby lui coupa la parole pour lui dire de ne pas avoir peur d'elle.

Qu'elle s'inquiétait, car elle avait entendu des cris et voyant que c'était un bébé, elle s'en était juste occupé pour qu'il s'arrête de pleurer.

Elle la regarda dans les yeux, pour voir si l'amazone lui mentait, mais elle n'y vit que de la douceur, de la gentillesse, et de la bonté alors, elle s'excusa de s'en être prise à ellle.

Soulagée, la barde s'approcha, fit des risettes, à la petite fille qui rigolait de bon coeur.

Soudain elle se sentit très bouleversée, triste, mélancolique.

Car les yeux de l'enfant, était de la même couleur que ceux de Xéna, elle se mit à pleurer.

Ne comprenant pas ce changement, la tenancière posa son enfant et prit Gaby dans ses bras pour la consoler.

Elle sentait qu'elle ne courait plus aucun risque, que Gaby ne lui ferait pas de mal à elle, ni à son bébé.

" Chuttt!!! ma petite il ne faut pas pleurer, allez, détends-toi et dis moi pourquoi tu pleures comme ça ???."

Gaby se calma un peu, la regarda et s'assit sur le lit pour lui raconter la raison de son soudain changement d'humeur.

"J'ai perdue ma meilleure amie et en voyant ton enfant, avec ses yeux bleus, les mêmes que les siens, mon chagrin s'est réveillé ", triste, Gaby serra le corps de la tenancière, jusqu'a s'endormir.

Gaby en se réveillant, sentit une très agréable odeur.

Elle ouvrit les yeux et vit qu'elle avait devant elle, un sacré petit déjeuner, digne d'un dieu.

Il y avait des fraises, du miel..... elle en avait l'eau à la bouche.

Mais elle se demandait qui avait pu lui préparer ce repas.

La réponse lui vint d'un "salut" se trouvant à la porte, un petit sourire aux lèvres.

Elle reconnut la tenancière, qui lui ordonna de tous manger avant de sortir du lit.

Gaby s'étant bien sustentée, elle descendit pour retrouver la "pas si méchante" tenancière.

Elle se présenta à elle " je m'appelle Gaby, je suis comme tu l'as bien remarqué, une amazone, je viens de Potidiea, un petit village calme, pas très loin d'ici".

"Mes parents s'appelle Hécuba et Hérodote, j'ai une soeur nommée Lilla, elle est un peu plus jeune que moi, j'ai faillit oublier de dire que je suis aussi une barde...".

"Hé bien Gaby !!! si tu m'avais pas dit que tu étais barde, je l'aurais vite devinée" dit-elle gentiment, quelle histoire m'as-tu racontée !!! alors comme ça tu continues la quête de ton amie.

Cela faisait trois jours, que Gaby était à la taverne.

Elle s'amusait avec la petite fille, parlant beaucoup avec la tenancière de sa vie, de ses aspirations, ses envies et surtout de ses aventures d'avec son amie la princesse guerrière.

Lorsqu'un paysan couvert de sang s'approcha de Gaby et de la tenancière.

" CYRENE Oh Cyrène, des mercenaires approchent, il faut se cacher, ils vont tout piller, brûler, et nous tuer !!! ".

Gaby tiqua sur le prénom de la tenancière qui était le même que celui de la mère de Xéna.

Mais elle se reprit vite, pour s'occuper de soigner le paysan avec des gestes rapides, sûrs et doux, que Xéna lui avait appris, en même temps, elle lui parla, pour savoir qui il était.

"Je m'appelle Methios, je viens de Thrace, j'ai une femme Hippygenie, j'ai deux spendides enfants Grasdouble mon fils et Casse bonbon, ma fille, ils ont tous deux 5 ans".

Gaby ayant fini de le soigner, elle alla à la rencontre des mercenaires, pour les faire déguerpir d'ici à bon coup de pieds au fesses.

Mais elle fut stoppé par Cyrène.

" Que fais-tu Gaby ??? c'est beaucoup trop dangereux pour toi, tu risques d'être blessée, pire.. tuée".

"Ne te fais pas de soucis Cyrène, je sais bien me défendre, je ne les laisserai pas piller ce village et ses habitants".

" Va te cacher s'il te plait !! je partirai plus soulagée, vous sachant toi et ta fille en sécurité".

Gaby, se trouva nez à nez avec une trentaine de mercenaires, qu'elle mit à terre un par un.

Lorsqu'elle arriva à leur chef, ils commençèrent à se battre.

Elle prit assez rapidement l'avantage grâce à un coup de pied circulaire, que lui avait appris douloureusement Xéna.

Le chef prit ses cliques et ses claques, non sans juré à Gaby, que ce n'était pas fini, qu'il se vengerait.

Elle retourna à la taverne, trouva Cyrène et la petite cachée sous une table.

En la voyant, le bébé rampa jusqu'a elle, leva ses mimines et cria de contentement.

Gaby la prit sans ses bras, lui fit des bisous sur le cou et la fit tourner en faisant des bruits d'avions.

La petite était aux anges !!! elle aimait beaucoup la dame aux cheveux blonds et rigola à gorge déployée.

Cyrène examina l'amazone, pour être sur qu'elle n'était pas blessée.

Soulagée, elle s'assit, les regarda toute les deux, qui s'amusaient comme des folles.

Elle était étonnée que sa fille exprime de la sympathie et de l'affection pour Gaby, car d'habitude la petite ne se laissait approcher par personne.

la barde tenant toujours la petite dans ses bras, demanda à Cyrène si elle connaissait l'identité des mercenaires ???

Cyrène répondit " oui... les mercenaires sont à la solde de Cortese, un brigand sans coeur et très dangereux".

Gaby entendant le nom de Cortese, s'assit, prise d'un léger malaise.

La tenancière la voyant mal, pris sa fille et demanda à Gaby si ça allait ???.

" Oui .. ca va aller je .... j'ai du recevoir un coup qui m'a un peu assommé ", Gaby était de plus en plus secouée par tout ce qui lui arrivait :
- Cyrène
-les yeux bleus de la petite et adorable fille
-Cortese

elle se demandait, si elle ne commençait pas à perdre la tête.

Elle s'allongea dans son lit, ferma les yeux et commença à rêver d'un monde avec Xéna toujours vivante à ses côtés.

Soudain, une sensation de douleur au ventre, la fit se réveiller.

Elle s'examina, mais ne vit aucune marque suspecte.

Mais pourtant elle ressentait un noeud, une souffarnce, la même douleur, que le jour où Xéna allait mourrir à Cirra.

Elle se leva d'un coup et prise d'un instinct invisible, elle alla voir si la petite était en danger.

Elle ouvrit la porte et vit horrifié Cortese devant elle, le bébé dans une de ses mains, l'autre tenant un poignard, qui s'approchait dangereusement du cou du bébé.

L'amazone sauta sauvagement sur Cortese, le débarrassa de son poignard et commença un combat à mort contre lui.

Cortese para l'attaque frontal de Gaby, lui assena plusieurs coups de poings, qui l'on mise KO, mais elle n'abandonna pas pour autant.

Elle et se dit intérieurement qu'elle ne le laisserai pas tuer l'enfant, quitte à mourrir.

Cortese ramassa son poignard, mais ne vit pas la barde, qui s'étant remise, attrapa la chaise, lui frappa dessus si fort, qu'elle se cassa en milles morecaux.

Cortese groggy, tomba lourdement parterre criant de douleur.

Ayant été réveillée par des bruit, Cyrène courut en direction de la chambre de sa fille, car c'est de là qu'ils provenaient.

Elle entra enfin dans la chambre, là elle vit Gaby, en sang, les yeux exprimant une haine, une colère à faire peur aux plus grands chefs de guerres que la terre ait portée.

Gaby prit le poignard entre ses mains, s'approcha de Cortese, qui était encore à terre

Il avait les yeux térrifiés, car il savait que la fin de sa vie était arrivée, sous les traits de cette femme, il les ferma attendant le coup fatal.

Il sentit la lame près de son cou, mais tout à coup, la barde sentit que quelqu'un la touchait, elle se tourna pour voir que c'était la petite qui la regardait avec ses magnifiques yeux bleus.

Elle perdit alors, tout de suite son regard de glace et lui fit un petit sourire.

Elle lâcha immédiatement le poignard, prit Cortese par le col, le fit descendre sans ménagement, puis demanda à Cyrène des cordes et le ligota à un poteau.

Ceci étant fait, les deux femmes remontèrent rapidement retrouver la fille, qui ne pleurait pas, ne criait pas, attendant juste que sa mère et la gentille femme blonde s'occupe d'elle.

Cyrène prit sa fille, l'embrassa sur la totalité de son visage, elle la trouvait merveilleuse, avec ces cheveux couleur corbeaux, ces minuscules petites lèvres et pour finir un air mutin.

Gaby les regarda, avec une infini tendresse et affection.

Elle avait l'impression de faire partie de cette famille.

Peut-être parce que Cyrène lui avait raconté que sa fille était une très grande boutentrain, lui énumérant les nombreuses bêtises qu'elle avait pu faire depuis qu'elle est née..

Soudain, sans que personne ne le remarque, quelqu'un était apparu devant elles

Cette personne Aphrodite, étant une déesse, avait utilisé ses pouvoirs, pour n'être vue de personne se trouvant dans la chambre.

C'est elle qui avait amenée Gaby ici, car la déesse Artémis, lui avait demandé de faire quelque chose pour la reine des amazones, qui était triste depuis la disparition de Xéna.

Cyrène resta dans la chambre, pour pouvoir dormir avec sa précieuse fille, remerciant et saluant Gaby, de leurs avoir sauvé la vie.

Gaby sourit, embrassa la petit coquine et dit au revoir à Cyrène.

Elle commençait à prendre le chemin de son lit, mais elle s'arrêta figée, la collonne vertébrale frissonnante par ce qu'elle venait d'entendre, venant de la chambre de Cyrène et du bébé.

" Oh ma petite fille chérie !!! quelle chance nous avons eu, que Gaby soit la !! OUI oui !! toi aussi tu l'aimes beaucoup Hein ma petite XENA !!! tu l'aimes énormément Gaby, allez il faut dormir maintenant ma Xéna.

Gaby voulut retourner dans leur chambre, pour leurs poser des questions, mais un éclair divin la fit disparaitre.

Elle se retrouva au moment même où Xéna allair recevoir un grand tronc d'arbre qui allait lui être mortel.

Gaba, sauta sur son amie sans se poser de question, le tronc d'arbre effleura la jambe de la barde, s'écrasant dans un bruit sourd.

Xéna, regarda l'éraflure du barde, soulagée que la blessure soit superficielle.

Elle se leva et aida Gaby.

elle fut étonnée de voir que le visage de la barde comportait un sacré coquard assez ancien qu'elle ne se souvenait pas d'avoir vu.

l'amazone se fichait bien de son coquard, elle sera très fort la princesse guerrière heureuse de pouvoir la revoir, la touchée, la sentir.

Xéna ne dit rien, appréciant d'avoir la barde dans ses bras.

Gaby elle, se retira non sans avoir donnée un léger baiser sur la commissure des lèvres de Xéna, qui avait un sourcil extrêmement soulevé, mais appréciait la douceur des lèvres de son barde.

Xéna prépara les couches pour dormir.

Gaby avait fini d'écrire sur son parchemin ce qu'elle avait vécue, s'approcha du feu et le jeta dans les flammes.

Xéna, trouva que son ami était très bizarre aujourd'hui.

Elle s'approcha d'elle, lui demandant ce qui n'allait pas.

Gaby tout sourire lui dit que tout allait superbement bien "OH ça oui" !!! se dit-elle.

La barde demanda à sa guerrière, si au lieu de lui raconter une histoire comme d'habitude, elle pouvait lui chanter une chanson, plus précisément une berceuse, qu'elle a entendue.

La guerrière accepta et Gaby commença alors sa petite berceuse.

Au milieu de la berceuse, Xéna était surprise, car elle la connaissait, c'était celle que lui chantait sa mère quand elle était petite.

Elle demanda à Gaby, où elle avait entendu cette chanson.

L'amazone lui fit un clin d'oeil et lui dit qu'elle l'avait entendue, quand une certaine Cyrène bordait sa boutentrain de fille qui s'appelait Xéna !!!.

La guerrière regarda la barde dans les yeux.

Je ... qu'est-ce que c'est que cette histoire que tu me raconte, dit moi comment sais tu que c'est ma berceuse ??

" Chhut !! dit Gaby, je vais te conter maintenant une histoire incroyable....

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   Dim 9 Jan 2011 - 19:07

c'est trop mignon et tellement touchant !!!!!!!!!!!! il n'y aucun smiley qui pourrait indiquer à quel point ça m'a plut alors j'espère que par les mots on le comprend mieux ! I love you j'ai adoré te lire, l'histoire, la petite fille, gabby, xena et puis la berceuse à la fin enfin tout !! cheers bravo ! gros bisous c'était génial !!! gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Mango
The Dark Harpy ¤ Le Créateur
avatar

- Scripts : 10082
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Dans un monde pure sans problèmes
Points : 10677
Image :

MessageSujet: Re: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   Dim 9 Jan 2011 - 20:00

Franchement j'adore I love you I love you I love you I love you superbe histoire j'en veux une autre bounce bounce magnfique histoire bravo ! cheers cheers cheers

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
http://legends-xena.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   Mar 11 Jan 2011 - 19:16

Super Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   Mar 11 Jan 2011 - 20:21

Ooooooo ma petite bubulle c'était une superbe fanfic I love you I love you je l'ai dévoré jusqu’à la fin c’est très touchant Sad I love you !!!!!! C'était très beau I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   Mar 11 Jan 2011 - 21:10

Merci beaucoup Embarassed Embarassed Embarassed

Je vais essayer de faire plus de fic tout public pour que tout le monde puisse les lires

Sinon pour ceux à qui ça interresse ( attention il faut être majeur ) de lire mes fics pour adulte aller sur xena immortal.

Bye I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   Ven 17 Fév 2012 - 3:36

très jolie fic j'aime beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort et la vie de xena la princesse guerrière   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort et la vie de xena la princesse guerrière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power > Pretty Little Liars :: Le Flood :: Des Fics-
Sauter vers: